Les limites des communautés d’apprentissage professionnelles

Réseau social

« Les études comparatives internationales confirment que le développement professionnel des enseignants est l’un des meilleurs moyens pour améliorer la qualité de l’enseignement. Les activités de développement professionnel peuvent se réaliser par l’entremise de diverses activités. Or, parmi celles-ci, 60 centres de services scolaires québécois ont misé sur la constitution d’équipes collaboratives et de communautés d’apprentissage professionnelles (CAP) pour favoriser la réussite scolaire. De l’autre côté de l’Atlantique, en Belgique francophone, l’accent est également mis sur le travail collaboratif dans le cadre d’une réforme majeure intitulée Pacte pour un Enseignement d’Excellence. Par conséquent, il convient de se demander si le recours aux équipes collaboratives, et plus spécifiquement aux CAP, est un moyen efficace à privilégier pour améliorer l’enseignement et la réussite des élèves. »

Le marteau et le clou. Les limites des communautés d’apprentissage professionnelles (CAP) [r-libre/22563PDF] par Bissonnette, Steve; Richard, Mario; Bocquillon, Marie; Gauthier, Clermont et St-Pierre, Marc (2021). Le marteau et le clou. Les limites des communautés d’apprentissage professionnelles (CAP). Manuscrit non publié, Université TÉLUQ.

Réponses