Clés de succès pour les communautés d’apprentissage et de pratique à distance: quand l’expérience parle!

Lors de la semaine de la FAD propulsée par FADIO, René Bélanger du Cégep de Matane, Jonathan Ponsard de eduLAB, Michelle Deschênes de l’UQAR, Sabrin Housni de l’Université de Mons et Julie Béland de FADIO se sont réunis pour discuter des communautés de pratique et d’apprentissage. Je dégage ici quelques clés de succès qui semblent réussir aux personnes intervenantes.

Coconstruction

La réussite d’une communauté d’apprentissage repose sur son caractère participatif, sur une approche collaborative. Jonathan et Sabrin ont mis en avant l’importance de l’engagement des personnes participantes dans la coconstruction et l’évolution de la communauté. Cette dynamique crée une implication personnelle qui motive et valorise chaque contribution, menant à un développement professionnel significatif.

Modération

Il importe d’encadrer les discussions et de veiller à ce que toutes les personnes participantes puissent s’exprimer. La modération (ou la facilitation pédagogique selon David Di Pietro et Youen Cariou) doit permettre un échange fluide et organiser les périodes de questions afin que chaque personne puisse obtenir des réponses pertinentes à ses interrogations. La bienveillance et le respect mutuel sont des clés de succès pour encourager l’ouverture et le partage d’expériences.

Cadence

René souligne l’importance de la régularité des rencontres pour créer un sentiment d’appartenance, réduire l’isolement professionnel et maintenir l’élan de la communauté. Pour sa part, Jonathan propose des rencontres trois fois par année, soit trois rencontres d’une heure et demie en soirée à distance avec un outil Gather Town.

3 étapes, une première où on rencontre des experts qui vont venir parler d’une thématique et 2 autres étapes qui vont permettre à toute la communauté de coconstruire ensemble un outil, un livrable autour de l’expertise qui a été développée par l’expert

Des sessions planifiées à intervalles réguliers permettent de suivre l’évolution des pratiques et de s’adapter aux besoins émergents des personnes participantes.

Jonathan Ponsard

Participation active

Michelle insiste sur l’importance de la participation active où les membres contribuent activement plutôt que d’observer passivement. Des méthodes telles que le codéveloppement favorisent une implication profonde et une meilleure intégration des apprentissages. Pour ce faire, la personne CP joue un rôle dans la reconnaissance des contributions au sein même de la communauté ce qui motivera les membres à rester actifs et engagés.

Innovation

L’innovation est le moteur de l’évolution de la communauté: l’intégration de nouvelles pratiques et la flexibilité dans l’approche pédagogique stimulent la créativité et permettent à la communauté de rester pertinente et en phase avec les tendances actuelles. Le mot d’ordre: restez flexible et ouvert! La communauté va évoluer en fonction des besoins et des intérêts des membres… et c’est parfait ainsi!

Technologie

L’adoption d’outils numériques adaptés est cruciale pour faciliter l’interaction à distance. Le choix de la plateforme et la familiarité avec la technologie influencent directement la qualité des échanges et l’efficacité des rencontres. Si on désire briser l’isolement professionnel, notamment au niveau de la distance géographique, les technologies doivent être utilisées… et de cette manière, il est possible d’étendre le réseau de la communauté.

Ouverture

Une communauté doit être ouverte aux changements afin de s’adapter aux interventions de ses membres. Cette flexibilité permet d’ajuster les méthodes et les processus en fonction des besoins et des suggestions, assurant ainsi une évolution constante et pertinente.

Selon les personnes intervenantes, les communautés d’apprentissage et de pratique à distance se positionnent comme des vecteurs de développement professionnel essentiels dans le paysage de l’enseignement supérieur. J’en retiens que leur efficacité dépend de la mise en œuvre de stratégies qui favorisent l’engagement, la collaboration et l’innovation. C’est à travers ces clés que les personnes conseillères pédagogiques peuvent maximiser les avantages de ces espaces collaboratifs pour eux-mêmes et pour les personnes enseignantes qu’elles accompagnent.

Ce document a bénéficié de l’assistance de ChatGPT, un modèle de langage développé par OpenAI, pour la génération et la révision de contenu.

Réponses