ChatGPT : Un nouveau chapitre dans l’enseignement supérieur 

Logo ChatGPT et question How can I help you?

Avec le rythme effréné des avancées technologiques qui redessinent la façon dont nous appréhendons les connaissances, l’accompagnement des personnes enseignantes devient crucial, et c’est dans cette perspective que le jeudi 16 novembre 2023, Technologia a offert, avec le concours de l’expert Michel Filion a proposé un webinaire gratuit passionnant  intitulé ChatGPT : soyez en avant et soyez inarrêtable ! Si l’atelier ne porte pas spécifiquement sur l’enseignement, il est riche en réflexion pour les CP, et je partagerai ici quelques-unes des perspectives porteuses pour nous. 

1. Une technologie qui transforme la valeur des connaissances 

ChatGPT prend incontestablement sa place au cœur de la révolution technologique des intelligences artificielles, notamment étant donné sa facilité d’utilisation. De fait, il n’est pas sans susciter de nombreuses craintes en éducation. Daniel Filion nous rappelle toutefois qu’à ses débuts, Google constituait également une immense disruption dans le domaine de la recherche d’information, mais est aujourd’hui incontournable tant pour les professionnels que dans les travaux d’étudiants. Nous adaptons encore notre relation au savoir à cette technologie, et il juge que la même opération est nécessaire avec ChatGPT. Celui-ci offre un grand potentiel pour économiser du temps en rédaction et en recherche, faciliter les exercices d’idéation, et bien d’autres usages encore. C’est pourquoi il vaut mieux apprendre à l’apprivoiser que l’ignorer.  

2. Poser les bonnes questions  : la nouvelle clé d’accès au savoir 

L’une des propositions pertinentes de Michel Filion réside dans la redéfinition de l’expertise. Dans un monde d’abondance d’informations, la qualité de travail évolue vers la capacité à poser les bonnes questions, formuler les bons commentaires et remettre en question l’information de la bonne façon. En cela, ChatGPT se situe dans la lignée des technologies des 30 dernières années, et devient un catalyseur dans ce changement de paradigme, encourageant les personnes enseignantes à guider les personnes étudiantes vers la maitrise de ces compétences cruciales. 

Il faut rappeler que les IA fonctionnent sur un modèle probabiliste de langage, et dans lequel le processus n’est pas directement accessible (boite noire). Interroger le processus, les résultats et la logique qui y président est donc une compétence essentielle… Et il suffit pour cela bien souvent de lui demander! 

Il est utile d’interroger les modalités d’évaluation pour identifier où les personnes étudiantes peuvent démontrer leurs compétences, par opposition à des situations d’évaluation où ils peuvent céder la place à un robot conversationnel. Par exemple, demander l’ajout de commentaires dans un forum peut être remplacé par l’évaluation des interventions et discussions à l’oral.  

Deep Thought, réflexion littéraire sur ChatGPT 

Les plus « geek » d’entre nous se rappellent sans doute ce passage incroyablement visionnaire de The Hitchicker’s Guide to the Galaxy par Douglas Adams : « Deep Thought ». Ce superordinateur a été créé par des êtres d’une intelligence suprême pour répondre à l’ultime question de « la vie, l’univers et du reste ». Après plus de 7 millions d’années de calculs, l’ordinateur révèle la réponse : 42. Lorsqu’on lui demande plus de précision, le superordinateur répond qu’après  réflexion, le fond du problèmes est que ses interlocuteurs n’ont jamais réellement su quelle était la bonne question. Avoir toutes les réponses ne garantit pas de tout savoir ! 

3. Faire face aux enjeux de fiabilité de l’information 

Les réflexions partagées lors du webinaire mettent en lumière les enjeux de fiabilité de l’information avec ChatGPT, qui tend, sur la base de son modèle probabiliste, à « inventer » des informations qu’il n’a pas sur la base de leur probabilité. La désirabilité sociale 2.0 ! À titre d’exemple, sur dix recherches effectuées sur la même personne, un politicien âgé de 78 ans, deux ont déclaré la mort de cette personne, pourtant encore bien vivante. En l’absence d’information à jour, le robot a simplement évalué la probabilité de cette information en fonction de l’âge de l’homme.  

La nécessité de vérifier les informations à leur source, même lorsque celles-ci sont fournies, est soulignée. Cependant, plutôt que de voir cela comme une faiblesse, les CP sont invités à considérer ces défis comme des opportunités d’enseigner aux personnes étudiantes à s’interroger, valider, et contextualiser les savoirs. Cette situation peut être comparée à l’accès à l’information que nous avons aujourd’hui, qui a fait émerger le rôle essentiel des compétences d’esprit critique systématique et de vérification de l’information chez les professionnels de ce domaine.  

4. Trucs et astuces pour avoir l’air d’un pro 

Michel Filion partage des astuces essentielles pour maximiser l’utilisation de ChatGPT. L’importance de la formulation des questions est soulignée, car elle influence la pertinence des réponses. Le niveau de précision de la question sera égalé par celui de la réponse, et plus il lui sera donné de contexte, plus sa réponse sera pertinente. La langue de celle-ci sera également employée, et ce même s’il s’agit d’une langue rare. Si elle existe sur internet, ChatGPT la maitrise ! 

L’utilisation de ChatGPT comme outil de traduction est d’ailleurs mise en avant, avec l’idée de lui demander de traduire en fonction du contexte spécifique, offrant ainsi une pertinence accrue par rapport à la situation d’énonciation. 

Concernant les restrictions de ChatGPT, il semble y en avoir des géographiques (en fonction de la localisation de la personne qui accède au site) et de sujets qui peuvent être censurés (violence, conseil médical, activités illégales…). Les premières peuvent être contournées par l’usage d’un RPV, tandis que les secondes peuvent tout simplement être discutées avec l’agent conversationnel, notamment en fonction du contexte des informations, ou dans le cas d’une fiction.  

Par ailleurs, Michel Fillion rappelle qu’il n’existe pas de cadre législatif pour les IA, bien que de nombreux gouvernements y travaillent. Il recommande aux organisations de définir des règles de gouvernance concernant l’usage de celles-ci, et de ne pas y partager d’informations sensibles ou nominales, OpenAI étant une entreprise privée qui ne rend pas de comptes quant aux informations qu’elle récolte.  

5. Versions, nouveautés et avenir avec ChatGPT

Le webinaire propose également une vue d’ensemble des différentes versions de ChatGPT. Tandis que la version gratuite, la 3.5, offre un grand potentiel conversationnel, mais des informations limitées au contenu du Web en janvier 2022, la version payante ($20 USD/mois) a un accès à toute l’information du Web en temps réel, et intègre même aujourd’hui un plug-in générateur d’images. M. Filion partage un truc consistant à demander à ChatGPT de décrire une image, puis utiliser cette description comme prompte. 

Pour Michel Filion, l’avenir de ChatGPT se situe clairement dans sa capacité à interagir humainement en temps réel, par exemple pour répondre aux courriels ou appels téléphoniques nombreux reçus par exemple par des services, en faisant preuve d’une patience et d’une courtoisie sans faille. D’ailleurs, l’équipe pédagogique de l’UQAT a présenté un robot conversationnel maison en ce sens lors du colloque ROC 2023. Une des dernières extensions payantes permet également de lire des factures, et une intelligence capable de faire de la tenue de livres n’est clairement pas loin.  

Conclusion : L’avenir éducatif avec ChatGPT 

En conclusion, ChatGPT se profile comme une technologie incontournable pour les années à venir. Il peut offrir des actions aussi variées dans le milieu de l’éducation que faciliter la rédaction pour une personne étudiante dyslexique, soutenir la rédaction et la traduction, faciliter la compréhension d’un sujet complexe, tester ses connaissances pour les personnes étudiantes. Pour les personnes enseignantes, soulignons que cet agent conversationnel est toujours positif, et saurait même faire preuve d’une grande intelligence émotionnelle quand vient le temps de formuler des critiques constructives et des rétroactions. Un soutien précieux lors des longues soirées de correction, où la bienveillance est parfois mise à l’épreuve face à la répétition.

Le webinaire dirigé par Michel Filion nous a offert une plongée instructive dans les dimensions pratiques et stratégiques de l’intégration de cette technologie. Alors que les personnes enseignantes explorent les nuances de ChatGPT, ils sont appelés à embrasser cette évolution éducative, où la qualité de l’expertise repose sur la capacité à poser des questions éclairées et à naviguer habilement dans le monde des savoirs, rendant ainsi l’apprentissage plus pertinent que jamais.  

Réponses